jeudi 18 août 2016

"Les débutantes", de J.Courtney Sullivan: un roman intelligent, réaliste, et important!


Edition: Le livre de poche
Sortie: 2012
543 pages





 "Bree, Celia, April et Sally avaient quitté leurs chambres de bonnes et emménagé à l'étage principal. Elles laissaient leurs portes ouvertes pendant la journée et criaient simplement pour se parler. Elles se vautraient sur les divans du salon après le repas du soir, se racontant des ragots et se lisant à voix haute des passages du New Yorker et de Vogue.» Elles se sont connues et aimées à l'université de Smith, haut lieu de la culture féministe. Le temps, le mariage, la vie d'adulte les ont séparées, jusqu’à la disparition de l'une d’entre elles. Face aux déceptions de l’existence, rien n'est plus précieux que les souvenirs et les amies des années de fac. Bree, Celia, April et Sally vont s'en rendre compte."






"A l'époque, elles disposaient de quantités de temps suffisantes pour pouvoir stocker dans leur mémoire les habitudes quotidiennes, les chansons préférées, les peines de coeur et les plus belles journées des unes et des autres. C'était un peu comme être amoureuse, mais avec en moins le poids d'avoir à choisir un seul coeur auquel se rattacher et la crainte de le perdre. Elles avaient passé tellement de soirées ensemble sous le porche de la résidence King, avec le monde qui s'étalaient à leurs pieds. Peut-être que c'était impossible de reproduire ce genre de proximité dans la vraie vie."









Bon, avant de lire ce roman, je me suis tout imaginé. D'abord, j'ai cru à une histoire légère de filles rentrant à l'université. J'ai donc mit tout de suite ce livre dans ma wish-list que mes amis m'ont offerts! Puis, en lisant le résumé sur la quatrième de couverture, qui est un peu différent de celui que j'avais vu, je me suis attendue à une véritable enquête policière ou à un thriller. Finalement, aucune de ces trois propositions correspond à ce livre! Et pourtant,et pourtant...Mais qu'est-ce que je l'ai aimé! Il a été une véritable surprise!

Nous suivons donc quatre jeunes femmes, toutes différentes les unes des autres, et qui vont pourtant devenir de vraies amies. D'abord nous faisons la rencontre de Célia, une jeune femme douce et attentionnée, ayant un petit problème côté sentimental et enchaînant les conquêtes d'un soir; mais celle-ci va parfois, je trouve, faire preuve d'un peu d'intolérance face à ses amies. -et puis aussi, j'ai été un peu agacée par le fait que mademoiselle ne se sente pas satisfaite de son travail alors qu'elle bosse dans une maison d'édition, sous prétexte qu'elle ne se sent pas crédible car cette maison d'édition publie des livres de "bien être", et que ça fait pas terrible dans les dîners mondains. Autant vous dire que quand c'est un de tes rêves, ça énerve un petit peu-.
Sally, elle, est une jeune femme qui aux premiers abords paraît superficielle; mais nous découvrons une fille qui a subit une épreuve très difficile dans sa vie, ainsi qu'une amie très fidèle et loyale.
Bree elle, est une fille très fleur bleue, mais qui par son indécision, va gâcher certaines relations. April, elle est une amie qui n'hésite pas à épauler, à rassurer: mais son côté donneuse de leçons peut en agacer plus d'un, et en grande féministe beaucoup trop extrême, elle ne mâche pas ses mots!

Je vais m'arrêter là, alors qu'il y'a tant de choses à dire sur ces personnages. Pour la simple et bonne raison qu'ils sont vrais, vrais de vrais; vous pouvez sortir dans la rue, faire seulement quelques pas, et rencontrer une Sally ou encore une Bree. Même lorsqu'elles faisaient des erreurs monumentales ou bien quand elle disaient des choses énervantes, et bien je restais en phase avec ces jeunes femmes. Je me suis attachée à elles, et elles auraient pu être mes amies! Alors qu'il y'a quelques lignes, je vous les décrivais avec des défauts; mais c'est justement cela que j'ai apprécié, leur côté vrai et humain.

Dès les premières pages j'ai littéralement été happée par la plume fluide de J.Courtney Sullivan. Encore une de ces auteures qui pourrait me raconter que tel personnage a mangé des spaghettis ou est allé aux toilettes il y'a dix minutes, sans m'ennuyer! De plus, le récit est très rythmé par les différents points de vue des jeunes femmes. Nous apprenons, chacune leur tour, à les connaître; à comprendre leur personnalité en prenant connaissance de leur passé, mais évidemment, aussi, en suivant leur présent.

Lorsque j'ai lu "disparition" j'ai tout de suite pensé à une enquête; mais finalement, ce n'est pas le cas, ou du moins à un certain moment du roman, ce qui va d'ailleurs donner énormément de suspens, mais... enfin je ne vais pas vous spolier ou vous en dire trop quand même! Mais, cette disparition sert surtout à une chose: consolider leur amitié. Parce que s'il y'a un élément indispensable dans ce roman, et qui je trouve fait toute sa beauté, c'est l'amitié qui lie ces quatre jeunes femmes. Une amitié vraie. Avec des obstacles, certes... Mais je trouve cela très touchant de rencontrer aux abords de ces pages, des amies qui s'aiment tant, qui pourraient tout faire les unes pour les autres! Alors oui, certes, il y'a des moments d'éloignement, de jalousie, de "tu m'énerves"; mais ce qui les lie est tellement vrai!

Mais l'auteure n'hésite pas à aborder d'autres sujets, avec une justesse impressionnante! Le féminisme a une place très importante dans ce roman, ainsi que le deuil ou bien l'homosexualité, et bien d'autres sujets importants et parfois tabous, mais encore une fois je vais vous laisser découvrir tout ça...j'en dis déjà trop!

Cela m'a fait tellement de bien de me plonger dans ce roman qui m'a parlé mais qui pourrait aussi parler à tous et à toutes! Une histoire qui parait vraie et qui est tellement réaliste...peut-être aussi grâce au fait que l'auteure elle-même a étudié à l'université de Smith, mais tout de même. J'ai l'impression qu'elle a extrêmement bien comprit les femmes et les hommes, la nature humaine. Elle nous fait comprendre énormément de choses très importantes, et rend des sujets tabous... anodins, et touchants! N'hésitez pas à donner ce livre à quelqu'un qui n'est pas très ouvert d'esprit, ça va le réveiller..

Je peux juste vous dire: n'hésitez pas à vous jeter sur ce roman, même s'il ne vous fait pas envie, car c'est une jolie surprise garantie! Amitié, amour, séparations, disputes, deuil, disparition, université, sujets tabous, homosexualité, féminisme, sont les maîtres mots de ce roman qui est enrichissant et qui est une véritable histoire de vie.



Vous devez vous jeter sur ce livre! Une roman intelligent, réaliste, et important.
Pendant que moi, je vais me jeter sur les autres romans de cette auteure

Encore merci à mes chats 



16 commentaires:

  1. L'histoire a l'air pas mal du tout, les thèmes m'intéressent. :) Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
  2. Le résumé ne me tentait pas trop au début mais ta critique m'a donnée envie d'en savoir plus ! Merci de me l'avoir fait découvrir en tout cas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors je suis ravie de te l'avoir fait découvrir ☺️

      Supprimer
  3. Tu me donnes très envie de découvrir ce livre. :)

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connaissais pas, mais l'histoire a l'air chouette à suivre ! ^^

    RépondreSupprimer
  5. Aaah !!! Sandra, tu me donnes trop envie de lire ce roman :o Je le note tout de suite :D ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ooow bah j'espère que tu vas le lire et l'adorer autant que moi ❤️

      Supprimer
  6. Je suis bien contente d'avoir ce livre dans ma PAL là tout de suite ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère vraiment que tu vas l'aimer alors! 😀

      Supprimer
  7. Tu me vends du rêve là... Hop, direct dans la wishlist !

    RépondreSupprimer
  8. Il est dans ma pile à lire et jusqu'à ta critique je ne pensais pas le sortir de si tôt. Je compte bien y remédier très vite. Ta critique m'a conquise.

    RépondreSupprimer
  9. J'ai beaucoup aimé Les Débutantes. Je lis peu de contemporaine, encore moins de littérature américaine, mais j'ai vraiment été convaincue par ce roman. Chaque jeune femme au centre du récit a sa propre vision de la condition féminine, l'une est plus radicale que les autres, mais elles sont toutes sincères et féministes et j'ai vraiment aimé la manière dont l'auteure décrit chacune des héroïnes mais aussi la condition de la femme dans l'Amérique contemporaine...et il y'a encore du boulot...comme partout ailleurs !
    Une belle découverte.

    RépondreSupprimer