mercredi 21 octobre 2015

"Paradise", de Simone Elkeles ♥




Edition: Editions de La Martinière
Sortie: 12 janviers 2012
320 pages




"- Tu m’a suivie?, demande t-elle sans lever les yeux.
- Ouais.
- Pourquoi?
- Sincèrement? Par ce que je veux être là où tu es."



"Un accident de voiture lie le destin de Maggie à celui de Caleb, le garçon qui l'a renversée. Malgré la culpabilité et la rancune, pourront-ils se reconstruire et se pardonner ? Condamné pour avoir renversé Maggie alors qu'il conduisait en état d'ivresse, Caleb Becker rentre chez lui, à Paradise, après avoir purgé sa peine. Quant à Maggie, elle sort tout juste de l'hopital, où elle vient de subir une longue rééducation. Les deux jeunes gens veulent s'éviter mais Paradise est une toute petite ville. C'est plus fort qu'eux : le destin les a réunis et, petit à petit, leur amitié naissante se transforme en romance. C'est sans compter sur l'ex petite amie de Caleb, qui n'a pas l'intention de laisser le garçon lui échapper..."






J’avais déjà entendu parler des romans de Simone Elkeles, mais je n'avais pas encore "osé" me lancer. On va dire que le résumé d’ Irrésistible attraction me faisait vraiment penser à un remake de Trois mètres au-dessus du ciel et de bien d’autres histoires un peu niaises, avec le voyou au passé tumultueux et la jeune fille riche et parfaite. Bon c’est le genre d’histoires qu’on aime lire, mais arrivé à un moment, on peut parfois se lasser.
En  lisant le résumé de Paradise, je me suis dis que je devais tout de même laisser ma chance à cette auteure. Et puis j’avais quand même tout de même envie de découvrir l’histoire de cette jeune fille et du garçon qui l’a renversé, alors je me suis lancée.

Maggie est maintenant obligée de subir les moqueries des autres parce qu’elle boîte. Caleb, lui, vient de sortir de prison car il a renversé sa voisine, Maggie, qui est aussi la meilleure amie de sa sœur jumelle.
Je me suis tout de suis attachée aux personnages notamment à Caleb qui est adorable et qui n’est d’ailleurs pas (enfin je trouve) le cliché du bad boy voyou et méchant. Tout le monde le regarde et le juge sans même chercher à le comprendre, à comprendre ce qu’il a vécu et à comprendre ce qui est arrivé ce soir-là. Maggie, elle, est une jeune fille timide et sympathique, qui n’a que très peu confiance en elle et qui souhaite redémarrer une nouvelle vie et oublier son passé, oublier son accident.

Nous découvrons  justement leur histoire et les relations que ces deux jeunes gens avaient avant l’accident au fur et à mesure de la lecture ; mais l’auteure nous offre aussi quelques révélations qui m’ont fait penser aux retournements de situations dans les livres de Cat Clarke, et j’avoue que cela ne m’a pas déplu. J’ai trouvé ça surprenant et ça m’a fait plaisir de lire quelque chose auquel je ne m’attendais pas.

Nous découvrons ces personnages qui n’ont qu’une envie : se reconstruire, être heureux. Mais si au final, être heureux, voudraient dire être ensemble ? Et si ce qui s’était passés ne les avait pas vraiment éloignés? Maggie et Caleb se posent tout un tas de questions et ne sont pas forcément aidés par leurs proches qui ne les comprennent plus forcément.

Evidemment, il faut s’attendre tout de même à une romance très mignonne, mais qui ne m’a pas plus touchée que ça. Bien sûr, je voulais que Maggie et Caleb finissent ensemble, mais ils ne font tout de même pas partie des mes couples de romans préférés.. Peut-être qu'il manquait, dans ce roman, de vrais moments d'émotions, vrais et touchants. Il ne faut pas vraiment s'attendre à un roman bouleversant, les actions ont tendance à rester en surface et peut-être un peu plates.

L'histoire qui m'a réellement touchée est celle de Mme Reynolds, cette grand-mère si attentionnée, si gentille, si bienveillante et généreuse! J'ai trouvé qu'elle était le personnage le plus fort de ce roman aussi bien à cause de ce qui va se passer, mais aussi grâce à sa personnalité très forte.

Maintenant parlons de la fin. Je me suis dis : "Nan mais c’est quoi cette fin ?? Non, juste NON."Je m’attendais à finir sur une note positive et ce n’est absolument pas le cas. Jusqu’à ce que je découvre qu’il y’a en fait un deuxième tome (ouioui, je n’étais pas au courant). Du coup, ça change évidemment ma vision des choses.

J’ai bien aimé la plume de Simone Ekeles ; elle n’est pas exceptionnelle mais tout de même fluide. Ce roman se lit très vite, je n’ai pas relevé de passages ennuyeux, et les révélations/actions se déroulent très vite.


J’ai passé un très joli moment de lecture en compagnie de Paradise. Un roman à lire pour se détendre sur le canapé sans se prendre la tête, mais auquel il manque le "plus" qui fait l'émotion du récit. J’ai tout de même hâte de lire le deuxième tome: et oui je le lirais, car pour moi le premier tome a besoin d’avoir une suite!

Une bonne lecture.

6 commentaires:

  1. J'aimerais tenter cette auteure mais pas avec cette saga ;) J'ai entendu de meilleurs avis sur certains de ses autres romans :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux malheureusement pas te conseiller parce que je n'ai lu que ce roman de Simone Elkeles haha :3

      Supprimer
  2. Une petite duologie que j'ai dévoré il y a quelques années <3

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai pas encore découvert l'auteure et ce n'est pas l'envie qui me manque. Peut-être avec cette histoire :)

    RépondreSupprimer