samedi 3 octobre 2015

"L'homme idéal existe. Il est Québécois.", de Diane Ducret



Edition: Albin Michel
185 pages
Sortie: 1 Octobre 2015
Langue française




"A trop vouloir créer de la magie et de l'exceptionnel, on perd de vue le quotidien que l'autre peut nous offrir. Les véritables histoires d'amour ne naissent pas des meilleurs moments, mais des pires. Elles ne se révèlent pas dans les semaines ensoleillées au bord de la mer, mais quand il neige et que le chauffage est en panne. Vivre une vraie histoire d'amour, c'est éclater de rire quand tout va de travers et déborde, se rouler dans la neige quand on ne supporte pas le froid, moucher un gamin dans sa manche quand on a peur soi-même d'avoir un gosse, tendre sa main pour rattraper l'autre s'il tombe alors que l'on cherche soi-même son équilibre."



"Bonne nouvelle : l’homme idéal existe ! Il ne parle pas : il jase. Il n’embrasse pas : il frenche. Il ne se déshabille pas : il se criss à poèlle. Vous l’aurez deviné : il est Québécois. Diane Ducret rhabille le mythe du Prince Charmant. L’homme idéal ? Satisfaite ou remboursée !"



J’avais tellement hâte de lire le premier roman en partenariat avec les Editions Albin Michel ! Après un livre riche en émotions dont la chronique arrivera plus tard, j’ai décidé de commencer par « L’homme idéal existe ; il est Québécois." de Diane Ducret. J’avoue que j’ai eu un peu peur et ne connaissant pas l’histoire je me suis demandé s’il fallait ou pas connaître un minimum de Québécois; en fait ce n’est absolument pas nécessaire, au contraire !

Notre héroïne (oui parce que c’est moi ou je viens de me rendre compte qu’on ne connaît pas son prénom ? C’est peut-être Diane Ducret en elle-même ? En tout cas ça ne dérange pas puisque je n’avais pas remarqué !) habite à Paris. Et on va dire qu’en amour, elle est plutôt malheureuse, au vu de ses expériences complètement catastrophiques. Les hommes, elle les connaît, elle les a tous testés, et le verdict est qu’ils sont assez… décevants. Et puis un jour, elle va rencontrer l’homme qu’elle prend pour la perle rare… et il Québécois !

Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre en plongeant dans ce livre et je découvre complètement Diane Ducret ; en tout cas, ça vaut le détour.

Ce roman se dévore complètement, vous ne voyez pas les pages passer et défiler sous vos yeux; en deux petites heures,  il était terminé.  Je pense que c’est dû à l’effet « je veux savoir la suite, je veux savoir ce qui se passe » de ce roman ; même si ce n’est pas une histoire hyper originale, je me suis tout de même sentie un peu intriguée; déjà par le titre, que j’aime beaucoup, mais aussi par la tournure qu’allait prendre l’histoire.

L’héroïne représente je pense les souhaits un peu (même beaucoup) trop exigeants envers les hommes ; Gabriel lui, est  je pense la désillusion d’une femme qui veut l’homme parfait.

En tout cas, ce que je retiens le plus, c’est que j’ai bien ri. C’est sans doute dû à la plume de Diane Ducret qui est très humoristique, mais aussi peut-être aux quiproquos causés par la différence de langage, qui est parfois très cocasse et qui donne des situations un peu gênantes. Pourtant, la jeune femme ne désespère absolument pas et ai bien décidée à trouver l’homme de sa vie et à réussir sa semaine au Québec, histoire de ne pas regretter et de voir si ça en vaut la peine. Après, donc, avoir accepté l’invitation de son cher et tendre, elle va connaître le froid, l’ex-femme, le gosse, les amis un peu spéciaux, et qui sait, peut-être l’amour ?

Ce n’est pas en lisant ce livre que vous allez pleurer, bien évidemment. Tout n’est que caricature et humour ; cependant, vers la fin de ce joli voyage au Québec, quelques aspects très tendres sont ressortis qui n’étaient pas forcément présents  tout au long du roman. On peut peut-être aussi prendre ce livre comme un mode d’emploi, que ce soit pour connaître tous les types d’hommes, tous les types d’amis, ou tous les types d’ex(s) !

Alors même si ce livre ne va pas vous emporter dans un tourbillon d’émotions ou vous bouleverser, c’est tout de même je pense le roman parfait pour se détendre après une journée de cours/de travail, pour prendre les petits tracas du quotidien avec humour, pour se sentir comprise, et pour peut-être aussi comprendre les autres !

Une très jolie lecture, pleine d’humour et de bon sens.

Evidemment, je remercie les Editions Albin Michel pour ce partenariat!

10 commentaires:

  1. Rien que le titre me donne envie de le lire :)

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre a l'air super bien ! Comme tu le dis c'est le genre de lecture agréable après les cours :)
    Pauline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il est super bien et il est vraiment teinté d'humour, du coup c'est cool pour se détendre :3

      Supprimer
  3. Je ne connaissais pas mais ce roman a l'air vraiment très amusant et surtout géniale ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il est super drôle :D Alors j'espère que tu le liras :)

      Supprimer
  4. J'ai aussi passé un très bon moment de lecture avec ce livre. J'ai même carrément franche ri.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, moi aussi par moments j'ai rigolé haha :p

      Supprimer
  5. Livre très agréable à lire qui fait sourire voire rire. J'ai passé un moment de lecture tellement sympa que je conseille à d'autres personnes de lire. Félicitations à Diane DUCRET !

    RépondreSupprimer
  6. Contrairement à toi, j'ai été moins transportée, mais il reste un bon moment.

    RépondreSupprimer