mardi 4 août 2015

"Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers" de Benjamin Alire Saenz




"– J'aurais tellement aimé qu'il pleuve, a dit Dante.
– Je n'ai pas besoin de la pluie. J'ai besoin de toi."


"Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n'ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais... C'est donc l'un avec l'autre, et l'un pour l'autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l'univers."

"Faire attention aux autres en choisissant ses mots, c'était une attitude rare et magnifique."

"Un autre secret de l'univers : parfois, la douleur est comme une tempête venue de nulle part. La matinée la plus ensoleillée peut se conclure par un orage. Par des éclairs et du tonnerre."

C'est l'histoire d'une amitié, qui naît après quelques simples paroles prononcées, et qui devient une relation forte et fusionnelle; c'est une histoire touchante entre deux adolescents blessés par la vie et à la recherche de leur identité.

J'avoue que le résumé de ce roman ne m'attirait pas plus que ça; pourtant, j'ai tellement entendu d'éloges sur ce récit que je me suis jetée à l'eau, sans vraiment à quoi m'attendre. Et j'avoue que Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers n'a pas du tout été un coup de cœur pour moi. Pourtant j'aurais aimé; mais je n'ai pas ressenti ce que beaucoup de booktubeurs/youtubeurs ont ressentis en le lisant, il n'est pas devenu mon livre préféré, et il ne m'a pas forcément marqué.

C'était évidemment une lecture agréable lue en une journée (alors que je n'étais pas là l'après-midi, pour vous dire à la vitesse à laquelle il se lit), mais je m'attendais à être bouleversée, ce qui n'a pas été le cas. Je ne dis pas que je n'ai rien ressenti en le lisant, bien au contraire. Cette histoire est touchante, cette amitié est touchante, mais bien d'autres choses aussi; comme les relations avec les parents ou encore les réflexions sur la vie en générale. Mais je crois que c'est ça le problème: sans m'attendre à un roman philosophique, je n'ai pas trouvé qu'Aristote et Dante étaient parties à la découverte des secrets de l'univers justement. Je me sens d'ailleurs un peu frustrée, parce qu'il y'avait je trouve quelques longueurs qui auraient pû être remplacées par des réflexions touchantes, au lieu d'assister aux activités de la journée d'Ari.
Pour moi, « partir à la recherche de l'univers », ce n'est pas ça; c'est une quête, un long chemin. Et nous n'en voyons que les deux bouts, un peu comme si nous manquions un certain laps de temps qui n'était pas décrit dans ce roman.
Quelques passages sont juste magnifiques, mais il y'en a trop peu pour moi; je m'attendais en fait à beaucoup plus compte tenu de tout ce que j'avais entendu.
Mais évidemment, j'ai adoré le style d'écriture de l'auteur, j'ai adoré l'histoire entre Ari et Dante et leur relation très forte; je me suis cependant plus attachée à Dante ou encore aux parents de Dante et d'Ari qu'à Ari lui-même. Mais Ari a des raisons de ne pas se sentir « complet »; sans son frère, une partie de lui-même lui manque, comme si les actes passés se reflétaient sur ce jeune homme. Les parents de Dante, eux, sont adorables, et ont énormément d'amour à partager. Les parents d'Ari aussi, mais sont trop blessés pour savoir comment faire.

De jolis sujets sont tout de même abordés, mais peut-être pas assez justement; le manque, la douleur, les blessures, l'homosexualité, l'adolescence, l'amitié, l'amour, le sens des sacrifices. Et à bien y réfléchir, peut-être aurais-je préféré que le narrateur soit Dante; parce qu'il exprime beaucoup plus ce qu'il ressent, et peut-être que les sujets auraient été traités avec plus d'émotion.
Les dialogues sont je trouve variés; ils sont la plupart du temps beaux voir splendides, mais parfois la froideur d'Ari se ressent en eux, et je ressentais parfois de la peine pour ses interlocuteurs qui, en échange de leur envie de compréhension, ne reçoivent que des réponses vagues.

La fin est juste magnifique, touchante, et rattrape je pense tout le reste du roman et les moments où j'en voulais plus; cependant je comprends les nombreux coups de cœur qu'il y'a eu sur ce livre. Et c'est dommage, j'aurais voulu que ce roman fonctionne sur moi, qu'il m'emporte et qu'il reste gravé dans ma mémoire; il reste tout de même le souvenir d'une jolie lecture pleine d'espoir, d'amitié, d'amour, et menée par deux adolescents qui se cherchent et qui se trouvent.


10 commentaires:

  1. Ce livre me fait de plus en plus envie !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même si je n'ai pas eu de coup de cœur ça a tout de même été une bonne lecture :) donc j'espère que tu vas aimer!

      Supprimer
  2. Grâce à ta chronique je suis prévenue que la quête attendue à la lecture du titre n'est pas présente :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, enfin moi je n'ai pas trouvé :) peut-être que tout le monde ne le ressent pas comme ça, mais moi je pensais qu'ils allaient partir faire une quête justement :3 bonnes lectures!

      Supprimer
  3. Je suis en train de le lire alors j'ai parcouru ta chronique en diagonale. Je ne savais pas à quoi m'attendre non plus avec ce roman, je m'étonne un peu du tour que prennent les choses, je me demande ce qui va arriver. C'est beau, c'est émouvant, mais je n'arrive pour l'instant pas à le ressentir jusqu'à la moelle, jusqu'à l'étincelle qui donne le coup de coeur... Plus tard peut-être ?
    J'essaie de lire sans penser à tous les coups de coeur qu'il a occasionnés [pas facile] ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors tu as aimé? J'ai hâte de voir ta chronique :D!

      Supprimer
  4. Ca me fait plaisir de voir une chronique où ce roman n'est pas un " coup de coeur " ! J'avais l'impression que c'était la meilleure lecture de l'année pour quasiment tout le monde, mais du coup, non ! Je ne l'ai pas encore lu, et j'admets que j'aimerais beaucoup puisque je n'entends que du bien. Mais j'ai justement peur de ne pas aimé et d'être déçue...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut que tu tentes le coup, j'espère que ça sera un coup de cœur pour toi; et si ce n'est pas le cas, au moins, tu auras essayé :)

      Supprimer
  5. Ce n'est pas du tout mon genre de livre mais peut-être me laisserais-je tenter un jour avec tous ces avis positifs que je voie dessus (même si le tiens est mitigé) !

    RépondreSupprimer