mardi 1 septembre 2015

"Les étoiles de Noss Head", de Sophie Jomain: tome 2, "Rivalités"






 "Promets-moi une chose, Hannah, souffla-t-il en caressant tendrement mes cheveux.
- Si je le peux.
- Promets-moi que plus jamais tu ne manqueras de confiance en moi, que désormais tu me parleras avant de ruminer dans ton coin, que quoiqu'il arrive, tu te souviendras que je suis celui qui t'aime, qui t'adore, te protégera à jamais.
- Ça fait trois choses, le taquinai-je.
- Promets-moi.
Contrite, je repensai aux doutes dont j'avais été empreinte, à la manière dont je pensais l'avoir haï lorsque j'avais cru qu'il m'avait menti. Aux choses horribles que je lui avais dites sur la confiance, à cette faculté qu'il avait eu de me pardonner bien que je l'eusse fait souffrir, bêtement, égoïstement. J'étais honteuse et sincèrement désolée, même si je ne l'exprimais pas. Alors quel meilleur témoignage de mon amour que de prononcer ces mots ?
- Je te le promets."


"Pour moi, une nouvelle vie commençait : l’université à St Andrews avec Leith, mon petit ami loup-garou. J’avais espéré que le calme était revenu, que je vivrais ma première année de fac comme n’importe quelle jeune fille, ou presque. Douce utopie, rien ne se passe jamais comme on le voudrait.

Il fallait qu’ils se fassent la guerre, c’était plus fort qu’eux. Leur haine ancestrale allait les pousser à bout. J’étais dépassée.

Je n’en avais aucune idée alors, mais les forces qui devraient s’affronter allaient au-delà de tout ce qu’on peut imaginer.

J’étais au moins sûre d’une chose : tôt ou tard, je paierais les pots cassés. Peut-être même que je ne m’en sortirais pas indemne."



Je mets toujours longtemps à lire les tomes suivants le premier dans les sagas (sauf pour Harry Potter haha) parce que j’ai peur de me lasser de l’univers ; seulement là, j’ai lu au début de l’été le premier tome des étoiles de Noss Head et je me suis dis que ce serait sympa de finir les vacances avec le deuxième tome ! Du coup je me suis lancée, et je n’ai pas été déçue.

Hanna et Leith habitent maintenant à St Andrews ; ils sont en effet en colocation (dans deux appartements différents, ils n’habitent pas encore ensemble). Hanna est maintenant heureuse et paisible, car elle se croit enfin tranquille et souhaite se consacrer à ses études et à son petit-ami. Seulement les événements à venir ne sont pas écrits ainsi.. La jeune fille découvre un clan adverse, et même un clan ennemi des loups-garous qui vont leur en faire voir de toutes les couleurs. Et si finalement, ils n’étaient pas si méprisants ? Et si Hanna nouait des liens avec certains d’entre eux ? Comment réagirait Leith et sa meute ?

On peut dire que ce tome est beaucoup plus sombre que le précédent ; nous sommes plongés dans une atmosphère assez spéciale, dès le début nous sentons que certains nouveaux personnages sont étranges et qu’ils trament quelque chose, et nous ne pouvons pas compter sur Leith pour nous éclairer. Rivalités est basé sur la rivalité entre les deux clans mais aussi à l’intérieur, puisque Hanna va découvrir une ex un peu jalouse et un Leith complètement remonté contre le clan adverse.

Le problème pour chroniquer Rivalités, c’est que c’est très compliqué de ne pas vous parler sans vous spoiler. Une intrigue mystérieuse fait surface au milieu du roman, j’ai d’ailleurs directement deviné le coupable: mais si le lecteur n’a pas le moindre soupçon pour cette personne, alors la fin peut vraiment être très surprenante.

Mais maintenant parlons du dénouement, du vrai dénouement; celui qui survient dans les dernières pages. Comprendront qui ont lu. C’EST QUOI CA ? Nan mais sérieusement, nooon, mon cœur est brisé en mille miettes, je ne voulais pas cette fin, elle est juste horrible. Je trouve que c’est tout de même une excellente fin parce qu’on ne s’y attend absolument pas, mais c’est une de ces fins qui brisent le cœur et qui vous donnent encore plus envie de vivre la suite.

Au niveau des personnages, ils sont toujours aussi attachants, surtout Leith (bon d’accord OK OK il est parfait); par contre, Hanna m’a parfois un peu énervé. Elle est beaucoup trop naïve, et même si finalement elle avait raison sur énormément de points, elle croit toujours « que tout le monde est gentil ». Ce qui peut parfois mettre finalement tout le monde en danger.

Ce deuxième tome est excellent, la plume de Sophie Jomain est toujours aussi addictive. Je n’arrivais pas à lâcher ce roman,  cette saga est juste hyper surprenante ; un vrai univers est là, devant nos yeux. J’ai tellement hâte de lire la suite !

Gros bisous, et je vous souhaite à tous et à toutes une très bonne rentrée!

4 commentaires:

  1. il est dans ma PAL, comme toi je mets souvent du temps à lire les tomes 2 mais là je pense le lire bientôt :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors je te souhaite une excellente lecture :3

      Supprimer
  2. moi aussi Hannah m'a enervée, que ce soit dans le premier comme dans le second !!! Des fois j'avais envie de rentrer dans le bouquin,et de la tarter !! Mais bon... fallait bien ca pour que l'action opère ensuite :p
    tu as lu le 3 ?
    perso les 4 et 5 m'attendent encore, mais j'ai du mal à me replonger dedans...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non je n'ai pas encore lu le troisième tome, je me laisse un peu de temps pour digérer haha :p

      Supprimer